À PROPOS

Un projet de permaculture à Los Silos

Du désert à la forêt

À la Finca la Canopea, nous travaillons depuis 2014 pour donner vie à un terrain de plus de 7000 m2 presque désertique … avec l’objectif de pouvoir contempler dans 2 décennies une magnifique canopée !

La canopée est la strate supérieure d’une forêt, là où les cimes des arbres rencontrent le ciel, et pour nous elle symbolise la phase la plus avancée et riche de la reforestation, c’est pourquoi nous avons choisi ce nom pour notre projet.  La canopée abrite une flore et une faune uniques et spécialisées qu’on ne peut rencontrer dans aucune autre couche de la forêt. De plus, la canopée des arbres est un élément écologique important ; elle couvre le sol de la forêt et le protège des vents forts et des tempêtes, et elle empêche également la lumière solaire d’atteindre le sol.

Dans le passé, la terre de la Finca a été exploitée pour la culture conventionnelle des agrumes. Ensuite, elle a été abandonnée pendant de nombreuses années. Quand nous sommes arrivés, nous avons trouvé une terre pauvre et compacte, dévastée, sans autre végétation que des herbes invasives, des broussailles et quelques arbres. Par la permaculture, les techniques de culture écologique et notre vision du développement durable, nous avons comme objectif de reboiser le terrain et de recréer un écosystème naturel où les plantes, la faune autochtone et les êtres humains pourront à nouveau vivre et croître en harmonie.

La permaculture va plus loin que l’agriculture biologique.
La permaculture se base sur trois principes éthiques, hérités des sociétés traditionnelles:

PRENDRE SOIN DE LA TERRE
La Terre est une entité qui vit et qui respire. Il faut lui porter continuellement soins et attention si l’on veut éviter des conséquences graves.

PRENDRE SOIN DES GENS
Quand les besoins des personnes sont satisfaits avec compassion et simplicité, l’environnement qui les entoure peut prospérer.

PARTAGER ÉQUITABLEMENT
Les périodes d’abondance doivent nous encourager à partager avec les autres.

Une équipe de créateurs

Pascal
« Je suis né en Belgique en 1975, j’ai une formation en silviculture et j’ai obtenu un certificat de design en permaculture en 2008. Ma collaboration pendant plusieurs années avec des ONG environnementales telles que Greenpeace et WWF m’a permis d’élargir mes connaissances sur toutes les questions liées au respect et à la protection de la nature.
Je vis à Tenerife depuis 2011 et suis cofondateur du projet de permaculture « Finca la Canopea » où, sur une parcelle presque déserte, je recrée progressivement depuis 2014 un petit paradis subtropical, intégrant une multitude de variétés d’arbres fruitiers et de plantes utiles. « 

Bénédicte
« Née en Belgique en 1982, j’ai obtenu une licence en communication sociale, animation socioculturelle et éducation permanente à Bruxelles. J’ai travaillé et collaboré avec de nombreuses associations impliquées dans la participation citoyenne, la sensibilisation à l’environnement, la coopération internationale et l’éducation par l’expérience.
Je vis à Tenerife depuis 2012 et je suis cofondatrice de l’association éducative La Canopea. Ma mission est de développer des espaces d’apprentissage où les personnes sont les protagonistes de leur propre évolution, et de créer des projets éducatifs horizontaux, inclusifs et participatifs en utilisant les arts et la créativité comme outils fondamentaux ».

« Le meilleur moment pour planter un arbre, c’était il y a 20 ans, le deuxième meilleur moment, c’est maintenant. »

Le pouvoir des arbres

Entre 2014 et 2022, nous avons planté plus de 500 arbres de toutes sortes sur notre terrain.

La terre a besoin d’arbres

Les arbres sont non seulement irremplaçables pour nous, mais ils aident à maintenir la vie en général sur la planète. Les animaux et les sols dépendent en grande partie de zones forestières saines. Sans celles-ci, les espèces ne peuvent pas vivre et le sol perd sa fertilité, ce qui cause un déséquilibre environnemental qui intensifie le changement climatique.

Nous dépendons d’eux

Les arbres sont une composante importante du paysage naturel car ils empêchent l’érosion et créent un écosystème protégé des intempéries dans leur feuillage et à leur pied. Ils jouent aussi un rôle important dans la production d’oxygène et la réduction du dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ils modèrent la température au sol et favorisent la rétention de l’eau.

De grandes pertes

Une étude réalisée par l’Université de Yale estime que sur la Terre, il y a environ 3.000 milliards d’arbres. Leur nombre s’est réduit de 46% depuis le début de la civilisation humaine, donnant aujourd’hui une moyenne de 422 arbres par personne. Mais chaque année, 15 milliards d’arbres disparaissent.

CONTACT

+34 674 47 12 49
elbicacaro@gmail.com